Avertir le modérateur

30 décembre 2008

detecteurs de radar fixes et radar mobiles

polopo.jpg

Bon nombre d’automobilistes ont déjà eu la mauvaise surprise de se faire « flasher » par un radar fixe ou mobile. Ces dispositifs nouvelle génération sont avant tout sur le bord de nos routes de France pour dissuader les automobilistes de faire des excès de vitesse, visant ainsi à limiter les accidents où la vitesse est mise en cause. Toutefois à l’encontre des radars, on a de plus en plus recourt aux « anti-radars ». Faisant rentrer plusieurs centaines de millions d’euros chaque année dans les caisses de l’état, les habitués de la route estiment que ce dispositif de sécurité devrait plutôt être vu comme un nouveau « gagne pain » de l’Etat, ce qui justifierait les détecteurs de radars fixes et mobiles. Grâce, ou à causes des ondes émises par les radars, ils permettent d’être repérés par le détecteur de radar et il vous en informe. Attention, posséder un de ces types de radars est interdit par la loi et passible de 1 500 euros d’amende, contrairement à son cousin l’ « avertisseur de radar » autorisé par la loi comportant une liste de radars fixée par l’état mais ne détectant pas les radars mobiles

 

Commentaires

Ca fait cher l'amende !
Pour ceux qui roulent beaucoup, l'avertisseur semble une bonne alternative et puisque c'est légal...

Écrit par : zonedevie auto | 07 avril 2010

Super risqué, il est préférable d'utiliser un système GPS qui est légal

Écrit par : Lingerie | 18 avril 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu